• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    Influence de l’âge d’un dispositif agroforestier à base d’Acacia auriculiformissur la teneur en carbone et la réaction du sol

    PROBLEMATIQUE
    Une des grandes préoccupations au niveau mondial est la lutte contre la famine : « En novembre 1 996, tous les regards étaient tournés vers Rome, où les chefs d’États et des gouvernements de plus de 1 80 pays participant au Sommet mondial de l’alimentation ont déclaré leur intention d’éradiquer l’un des pires fléaux pesant sur la conscience collective de la société : la faim » (FAO, 2006). L’absence de sécurité alimentaire pose un sérieux problème quant à l’accès des populations à une alimentation de qualité et en quantité suffisante et, principalement dans les pays en voie de développement. Pour la période 2000-2002, on a estimé à 852 millions le nombre de personnes souffrant de malnutrition à travers le monde (FAO, 2004). La situation est d’autant plus dramatique en raisonde la pleine croissance de la population mondiale (United Nations Department of Economic and Social Affairs, 2005). De plus, cettetendance de se maintenir pour les décennies à venir. L’Afrique centrale, couverte du deuxième massif forestier tropical au monde, devient progressivement une référence majeure dans le domaine des forêts plantées. En effet, de vastes surfaces de savanes font depuis plusieurs décennies l’objet d’opérations de boisements et reboisements. La République Démocratique du Congo (R.D. Congo) possède peu près plus de 60% des forêts du bassin du Congo, et a plus de 65 % de sa population vivant de l’agriculture itinérante sur brûlis (AIB). Les terres présumées fertiles se trouvent essentiellement en zones forestières, comme c’est le cas dans toutes les régions tropicales. Dans la province du HautKatanga, l’agriculture est pratiquée essentiellement pour l’autoconsommation (Münkner et al., 201 5), cependant, les petits exploitants agricoles ne réussissent plus à subvenir à leurs besoins correctement sur la base du seul produit de l’agriculture. Avec un taux annuel de croissance urbaine de 7 % (Useni Sikuzani et al., 201 4), la ville de Lubumbashi croit plus rapidement que la population (5 % par an entre 201 0-201 5) (UN-Habitat, 201 4). Dans cette ville, la population a triplé dans une période de 1 5 ans (de 1 984 à 2009), passant de 600.000 à 1 .500.000 habitants (Nkuku et Rémon, 2006). ...

    HYPOTHESE
    es hypothèses du travail sont formulées comme suit :  La pratique de l’incinération des litières constituées essentiellement des feuilles et des brindilles d’Acacia auriculiformis, contribue à l’amélioration de la fertilité des sols par la cendre produite ; mais la durabilité de cette fertilité est faible à cause de l’action des précipitations et du caractère filtrant du sol, de l’importance du vent et d’autres phénomènes climatiques ; cette incinération réduit la teneur en carbone séquestré dans le sol, notamment dans la couche superficielle.  Les plantations d’Acacia auriculiformis dans une savane herbeuse, contribuent non seulement à la séquestration du carbone dans les parties vivantes des arbres, mais aussi dans le sol ;  Les stocks de carbone dans le sol et les quantités stockées sur 1 20 cm de profondeur, dépendent de la durée de la plantation, et diminuent avec la profondeur ;  La contribution en éléments minéraux et en matière organique (carbone organique) des plantations d’Acacia auriculiformis augure un système durable d’exploitation des sols.

    RESUMER
    Ce travail se fixe l’objectif général d’évaluer l’influence de l’âge du dispositif agroforestier sur la réaction du sol et la teneur du carbone organique fonction de la profondeur et la concentration de la matière organique dans des plantations agroforestières à base d’Acaciaauriculiformisd’âges différents. Trente-six échantillons composites de sol ont été prélevés sur les parcelles agro forestières réparties dans quatre sites selon le plan défini par le projet AFRODEK à travers toute la zone d’étude. Les résultats montrent que les sols de zone d’étude ont tous, une réaction qualifiée de très fortement acide allant de 4.9 à 5.3 pour les valeurs de pHeau. Leur réaction potentielle est également très fortement acide avec des valeurs de 3.9 à 4.4 pour le pH KCl. La teneur de ces sols en carbone permet de les qualifier comme à un niveau bas en matière organique. (3,37 à 4,01 ). Il sied de dire que l’acidité des sols étudiés et leur teneur en carbone organique n’ont pas été influencés significativement par l’âge du dispositif agroforestier. Mots-clés : âge, dispositif agroforestier, acidité actuelle du sol, carbone organique du sol

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2017-2018 Bachelier Science Pure Unilu LUBUMBASHI


    AUTEUR
    Kalima Wa kahenga Patient

    REMERCIEMENT
    Nos remerciements s’adressent au Doyen de la faculté, le ProfesseurNGOY SHUTCHA Mylor. Au vice-doyen encharge de l’enseignement, le Professeur CHOCHA MANDA et celui de la recherche, le Prof. MUJINYA BAZIRAKE et le chef de département de Gestion des Ressources Naturelles et Renouvelables,le Professeur KASONGO LENGE MUKONZO Emery ainsi qu’au secrétaire académique de la faculté,le Professeur. CABALA.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    OPTIMISATION DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS A KINSHASA PAR L’APPROCHE MONOMODALE CAS DU RESEAU DE COBIL-RDC (Science Pure) Par Mukeba Mukendi Gael 2015-2016
    335 Vu(s) 0 Critique(s)
    CONTRIBUTION A L’ETUDE GEOLOGIQUE DU GISEMENT DE DISELE NORD. (Science Pure) Par Kabanshi Kunda Jonathan 2016-2017
    206 Vu(s) 0 Critique(s)
    Évaluation de la contamination en éléments trace métalliques (ETM) des sols de berge des rivières lubumbashi, kalubwe et kamalondo (Science Pure) Par Muhemedi Salumu Serge 2017-2018
    196 Vu(s) 0 Critique(s)
    Pétrographie, minéralogie et metallogenie du gisement de kamoto zone 5 niveau 535 (Science Pure) Par Ngoy Gaston Marcus 2017-2018
    194 Vu(s) 0 Critique(s)
    ETUDE SYNTHETIQUE DES METHODES DE PROSPECTION MINIERE ET PETROLIERE DANS UN PAYS DEVELOPPE: CAS DU CANADA (Science Pure) Par Tambashie Okitafumba Cesar 2018-2019
    185 Vu(s) 0 Critique(s)