• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    L'abandon de la lecture des journaux par les étudiants de l'université de Kinshasa, investigation proche des étudiants de G3 SIC.

    PROBLEMATIQUE
    La lecture des journaux par les étudiants de l’Université de Kinshasa est à la fois très critique mais jugée nécessaire au sein de la société. La presse écrite est un média qui date de longtemps. Elle consiste non seulement à informer le public sur les actions du gouvernement, mais aussi à informer les citoyens sur les actions, les opinions et les conditions de vie de leurs semblables. La lecture des journaux est l’une des choses qui favorisent l’épanouissement les étudiants dans différents domaines de vie. Faute de compréhension de ce qu’est en réalité un journal, les étudiants croisent plusieurs difficultés pour lire celui-ci pendant qu’il a pour fonction d’informer. Depuis l’existence de la presse en ligne et les réseaux sociaux, la lecture des journaux a connu pas mal de situations défavorables. Les étudiants préfèrent dorénavant passer tout leur temps sur l’internet puisqu’il s’avère qu’ils ne trouvent plus d’intérêt de lire les journaux. Partant de ce qui est relevé précédemment, nous allons nous poser certaines questions auxquelles nous tâcherons de répondre durant ce travail ; ces questions constitueront des pistes de recherche qui mèneront cette étude à son achèvement. Ces différentes questions sont les suivantes : Le manque de lecture des journaux par les étudiants de G 3 S.I.C n’est-il qu’une conséquence de l’avancée technologique des supports de communication ? Comment allons-nous faire pour ramener les étudiants de G 3 S.I.C à lire à nouveau les journaux ? Comment la lecture des journaux peut-elle être un outil d’épanouissement des étudiants de G 3 S.I.C ? Qu’est-ce que la lecture des journaux apporte concrètement auprès des étudiants de G 3 S.I.C ?

    HYPOTHESE
    Retenons qu’il y’a quelques raisons qui empêchent la lecture des journaux. L’une des raisons majeures serait le problème du prix exorbitant par rapport à la plupart des étudiants. Certains évoquent le manque de temps, et d’autres s’en passent suite à la longueur des articles qui, parfois, sont trop désagréables ; généralement chez les étudiants les sujets en rapport avec la politique seraient aussi, outre le prix, un autre des motifs de leur manque d’intérêt à la lecture des journaux. L’emballement médiatique des jeunes étudiants les attèle sur les médias électroniques et de nouveaux supports de communication avancés technologiquement. Dans ce cas les jeunes seraient devenus une cible convoitée qu’il faudrait séduire, attirer et surtout garder. Evoquer la question de la lecture des journaux par les étudiants de G 3 S.I.C nous renvoie ainsi à un certain nombre des suppositions préalables. Nous sommes dans une société où la plupart des jeunes préfèrent s’intéresser aux images et messages circulant sur des réseaux sociaux et il serait intellectuel de croire que les étudiants se désintéressent de la lecture en général et de celle des journaux en particulier. Pour sauver la lecture des journaux chez les étudiants notamment en G 3 S.I.C nous devrions tout d’abord quels sujets les intéressent en priorité, afin de les amener à étendre la lecture non pas pour perdre le temps mais pour être utilement informés de tout ce qui se passe dans notre environnement mondialisé. Par ailleurs plusieurs études et recherches affirment que les étudiants lisent toujours, ils le font sur internet ou achètent des livres et magazines de divertissement mais se détournent de plus en plus de la lecture de la presse écrite au quotidien. Sachant que l’apport des livres, de l’internet et des magazines, les journaux ont aussi pour but d’informer, il faudrait mieux motiver la lecture des journaux permettant que l’étudiant s’épanouisse sur divers plans notamment en politique et vie sociale, car le but de lire un journal reste avant tout d’essayer de comprendre ce qui se passe et d’être justement ou plus objectivement informé.

    RESUMER
    Chapitre 1 : Repères théoriques : Concepts et cadre de recherche ; Chapitre 2 : Présentation de l’université de Kinshasa et de quelques journaux ciblés ; Chapitre 3 : Opinions des étudiants sur la lecture des journaux.

    AMELIORATION
    L'apport d'une personne qui souhaiterait refaire ce sujet serait plus sur les théories de la communication.

    AUTRES DETAILS
    2018-2019 Graduat Lettre Université de Kinshasa Kinshasa


    AUTEUR
    Kasongo Nganga Nathan

    REMERCIEMENT
    Ma très chère mère Denise Mbombo Keba, Pegal Kaba, Joël mokeni, Flory Mbuyi Bamana, Pathy KTP, Norah Panu, Kaphy Tshitenge, Christian KAMALANDUA, sarah Tumi et les autres : cordialement merci.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    Les enjeux de la communication interne dans une organisation cas du RESOJEC. (Lettre) Par Batubenga Kweto Léonard 2017-2018
    55 Vu(s) 0 Critique(s)
    Du respect de la deontologie proffessionnelle des journaliste dans une entité urbaine (cas des medias de kolwezi) (Lettre) Par Banza Mayuba Gloire 2018-2019
    53 Vu(s) 0 Critique(s)
    Analyse sociopolitique des discours de trois principaux candidats aux élections présidentielles de 2018 en République Démocratique du Congo (Lettre) Par Tshala Gbabo Chancella 2018-2019
    47 Vu(s) 0 Critique(s)
    L'abandon de la lecture des journaux par les étudiants de l'université de Kinshasa, investigation proche des étudiants de G3 SIC. (Lettre) Par Kasongo Nganga Nathan 2018-2019
    43 Vu(s) 0 Critique(s)
    De la crédibilité des médias traditionnels en période électorale (Cas de la Radio Télévision Manika) (Lettre) Par Kon Anny 2018-2019
    39 Vu(s) 1 Critique(s)