• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    LA PORTEE ET L’ETENDUE DE L’AUTORITE MARITALE EN DROIT POSITIF CONGOLAIS

    PROBLEMATIQUE
    Comment pouvons-nous démontrer la portée et l’étendue de l’autorité maritale en droit positif congolais ? Quid de la réduction de l’autorité maritale et, y-a-t-il d’autres circonstances pouvant l’affaiblir ?

    HYPOTHESE
    En effet nous pouvons démontrer la portée et l’étendue de l’autorité maritale en droit positif congolais dans deux volets. Le premier volet c’est la portée de l’autorité maritale sur la femme, d’où nous constatons que cette dernière est toujours subordonnée à l’homme départ l’ignorance de la loi, ainsi que son attachement à la religion, aux us et coutumes. Le deuxième volet c’est l’étendue de l’autorité maritale sur la femme et sur les enfants. Certes, la réduction de l’autorité maritale est le fait d’abroger la quasi-totalité des dispositions légales internes et internationales, qui procuraient au mari l’exclusivité du pouvoir tant sur la femme que sur les enfants. Cependant, cette réduction a ses biens fondés, et ses inconvénients. Il est évident dans la pratique, que nous aillions des circonstances pouvant affaiblir l’autorité du mari tel est le cas des circonstances certaines et incertaines.

    RESUMER
    L’objectif de ce travail était de démontrer la portée et l’étendue de l’autorité maritale en droit positif congolais. Pour ce faire, nous avons constaté que, sur le plan légal, les différents instruments juridiques nationaux et internationaux les ont réduit départ le principe de la similitude entre l’homme et la femme qui est prôné par le vocable parité. Si au paravent la femme était considérée comme un être inférieur au mari, un bien à l’usage personnel de celui-ci, il faut admettre qu’aujourd’hui, elle est l’égale de l’homme tant dans la gestion que dans l’administration des biens du ménage. Cependant, sur le plan pragmatique, la portée et l’étendue de l’autorité maritale demeure encore gigantesque pour des raisons telle que, l’attitude ignorante de la femme, qui est caractérisée par son attachement à la religion ainsi qu’aux us et coutumes. Toujours sur le plan pragmatique, il y a des circonstances tendant à affaiblir l’autorité du mari. Quant à ce, nous avons des circonstances certaines (l’ivresse répétée, la non pris en charge des enfants et de la femme caractérisée par la négligence, ainsi que la défaillance morale). Et les circonstances incertaines (les maladies, les handicaps physiques, moraux et sociaux ne permettant pas au mari d’assumer ses responsabilités bonnement). Sachant que la science n’étant pas statique mais dynamique, nous pensons que d’autres chercheurs pourront entreprendre des efforts similaires dans ce domaine afin de consolider nos résultats. Néanmoins, ce travail est un jalon placé sur la voie de l’innovation qui conduit vers la démonstration de la portée et l’étendue de l’autorité maritale en droit positif congolais, qui de nos jours sont menacées par la parité homme-femme.

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2017-2018 Graduat Droit Unilu Lubumbashi


    AUTEUR
    Nzila Kimvila Blanchard

    REMERCIEMENT
    A nos très chers parents, papa NZILA ADIAT Evariste et maman LAMESSE MANTUMBA Philomène par qui, Dieu a voulu que nous venions dans ce monde.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    Le retrait des États Africains au Statut de Rome sur la Cour Pénale Internationale: Cas du Burundi (Droit) Par Fam Yav Agathe 2018-2019
    1117 Vu(s) 0 Critique(s)
    De la resistance à l'impôt en RDC : causes, conséquences et propositions de solutions (Droit) Par Ilunga Jephté Jephté 2018-2019
    788 Vu(s) 0 Critique(s)
    DE L’EFFECTIVITE DE LA COOPERATION REGIONALE EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME DANS LE GOLFE DE GUINEE. (Droit) Par Mulungula Kyabu Prince 2017-2018
    777 Vu(s) 0 Critique(s)
    LA PORTEE ET L’ETENDUE DE L’AUTORITE MARITALE EN DROIT POSITIF CONGOLAIS (Droit) Par Nzila Kimvila Blanchard 2017-2018
    592 Vu(s) 0 Critique(s)
    Des aspects du constitutionnalisme africain en Droit constitutionnel congolais (Droit) Par Beya Wa mbuanya Serge 2018-2019
    580 Vu(s) 0 Critique(s)