• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    AFFILIATION GEOLOGIQUE DE LA ´ MINE DE FRONTIER DANS LA COPPERBELT

    PROBLEMATIQUE
    Depuis sa naissance, l’Etat de la République Démocratique du Congo doit sa survie aux ´ activités minières de son sous-sol, scandaleusement riche. En effet, c’est ce secteur qui a jusqu’à présent fourni les ressources substantielles dont l’économie de notre pays a essentiellement besoin pour son fonctionnement. L’Union Minière du Haut-Katanga (UMHK), qui a ´et´e plus tard transformée en Générale des Carrières et des Mines (Gécamines), a servi de poumon économique à notre pays pendant des nombreuses années, avant de sombrer progressivement dans le chaos. Cette grande socièté minière a produit des millions de tonnes de cuivre et cobalt qui ont servi à l’industrialisation de plusieurs pays à travers le monde. Aujourd’hui, elle n’a plus que quelques faibles activités ralenties sur certains sites miniers de la copperbelt congolaise. Cependant, bien que la Gécamines ne soit plus en mesure de fournir d’énormes quantités de cuivre et cobalt comme par le passé, d’autres nouveaux investissements privés ont pris sa relève en exploitant des larges périmètres miniers, jadis couverts par cette socièté. Ainsi, le secteur minier demeure encore, `a ce jour, un pilier indispensable pour l’économie de la RDC...

    HYPOTHESE
    1. d´eterminer l’affiliation g´eologique des formations de la mine de Frontier `a la copperbelt zambienne ou `a la copperbelt congolaise ; 2. de déterminer le(s) régime(s) de contraintes tectoniques ayant affecté les formations de cette mine

    RESUMER
    La chaîne de cuivre d’Afrique centrale est constituée de roches d’^age Néoprotérozoique et s’étend du district minier de Kolwezi en RDC jusqu’en Zambie. Elle renferme une multitude de gisements qui produisent des quantités substantielles de cuivre Cu et Co pour l’industrie métallurgique mondiale. Le site minier de Frontier (Kishiba) qu’exploite de nos jours l’entreprise Frontier S.A., fait partie de ces nombreuses concentrations de cuivre de cette chaiıne. Cette mine de la RDC se trouve presqu’à la limite entre la RDC et la Zambie, `a moins d’un Kilomètre de la frontière. Les études géologiques menées dans la région de la copperbelt d’Afrique centrale ont démontré des variations lithologiques entre les parties congolaise et zambienne de cette chaîne. Ces variations lithologiques ont rendu difficiles les tentatives de corrélation entre les copperbelts congolaise et zambienne par d’éminents géologues...

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2018-2019 Bachelier Science Pure Unilu Lubumbashi


    AUTEUR
    Ngoy nsenga Kadyekele Manassé

    REMERCIEMENT
    A vous mes chers parents, KADYEKELE NSENGA Balzac et KAMWANYA MWAMBA Brigitte, je dédie ce travail. Qu’il soit le couronnement de vos multiples efforts.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    OPTIMISATION DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS A KINSHASA PAR L’APPROCHE MONOMODALE CAS DU RESEAU DE COBIL-RDC (Science Pure) Par Mukeba Mukendi Gael 2015-2016
    615 Vu(s) 0 Critique(s)
    L'étude comparative des calcaires à minéraux noirs des gisements de Kakanda-Nord et Kakanda-Ouest : Cartographie-Pétrographie-Métallogenie et radiometrie. (Science Pure) Par Monji Kangombe Andrea 2018-2019
    439 Vu(s) 0 Critique(s)
    Pétrographie, minéralogie et metallogenie du gisement de kamoto zone 5 niveau 535 (Science Pure) Par Ngoy Gaston Marcus 2017-2018
    374 Vu(s) 0 Critique(s)
    CONTRIBUTION A L’ETUDE GEOLOGIQUE DU GISEMENT DE DISELE NORD. (Science Pure) Par Kabanshi Kunda Jonathan 2016-2017
    365 Vu(s) 0 Critique(s)
    Évaluation de la contamination en éléments trace métalliques (ETM) des sols de berge des rivières lubumbashi, kalubwe et kamalondo (Science Pure) Par Muhemedi Salumu Serge 2017-2018
    342 Vu(s) 0 Critique(s)