• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    CONTROLE DE GESTION ET PERFORMANCE D’UNE ENTREPRISE DE TRANSPORT. CAS DE LA SNCC.

    PROBLEMATIQUE
    Quels sont les facteurs explicatifs du non atteint de la performance par le contrôle de gestion ?

    HYPOTHESE
    Facteurs explicatifs seraient d’ordre endogène et exogène  Facteurs endogènes - Absence de l’effectivité du contrôle de gestion ; - Manque d’autonomie de la fonction ; - Mauvaise rémunération du personnel ;  Facteurs exogènes - Immixtion du politique dans le management ; - Système politique défavorable à l’éclosion des affaires ; - Perte des marchés (concurrence)

    RESUMER
    Nous voici au terme de notre étude focalisé sur le contrôle de gestion et la performance d’une société de service, sujet inspiré suivant l’observation selon laquelle, la plupart des entreprises publiques en République Démocratique du Congo ont connu une transformation suivant la promulgation de la loi N°008/010 portant transformation des sociétés publiques en sociétés commerciales a suscité d’énorme espoir de relance économique des sociétés publique. La SNCC étant une société de portefeuille n’est pas exemptée de cette évidence., pourtant la société de service SNCC connait une progression des pertes passant de -90 251 988 137 à -134 180 988 458 entre 2014 et 2015 et de -139 528 588 408 à -136 067 732 585 entre 2016 et 2017 puis - 123 371 719 305 en 2018 au niveau des activités d’exploitation nonobstant l’existence d’un contrôle de gestion qui vise une mesure prévisionnelle et corrective. Ce constat nous a poussés à soulever une interrogation à savoir : Pourquoi le contrôle de gestion au sein de la SNCC ne conduit-il pas à la performance ? Pour y répondre, une revue des études théoriques et empiriques antérieures nous a permis d’atténuer tant soit peu à la curiosité de l’existence du contrôle de gestion au sein de l’organisation. Ce qui nous a permis de soulever la question de recherche suivante : Quels sont les facteurs explicatifs du non atteint de la performance par le contrôle de gestion au sein de la SNCC? A cette question, nous avons estimé qu’il existerait des facteurs contingents et contextuels autant dire endogènes et exogènes :  Facteurs endogènes - Absence de l’effectivité du contrôle de gestion ; - Manque d’autonomie de la fonction ; - Mauvaise rémunération du personnel ;  Facteurs exogènes - Immixtion du politique dans le management ; - Système politique défavorable à l’éclosion des affaires ; - Perte des marchés (concurrence) Afin de confirmer ces hypothèses, l’usage d’une méthodologie s’impose, d’où nous avons utilisé le mode d’analyse SWOT, et en terme des méthodes d’analyse des données recourt est fait à la méthode analytique, l’analyse de contenu et l’outil d’ISHIKAWA et Tropes en terme des outils. La méthode mixte (approche quali/quantitative) et l’interview, la technique documentaire en raison des méthodes et techniques de récolte des données. De l’observation, à un questionnement, du questionnement à l’usage d’une méthodologie, nous sommes abouti aux résultats tels qu’au sein de la Société Nationale des chemins de fer, le dysfonctionnement est lié à l’immixtion du politique dans le management (22%), au vieillissement de l’outil de production (17%), à une politique défavorable à l’éclosion économique des entités (17%), à la perte des marchés (9%), à la démotivation du personnel (13%), à l’ineffectivité du contrôle de gestion (13%) et à l’absence d’autonomie de la fonction du contrôle de gestion (9%). Eu égard aux résultats de l’étude, nous avons suggéré au management d’autonomiser et rendre effectif le contrôle de gestion dans l’organisation, de mettre au point une politique salariale de qualité, de moderniser l’outil de production et à l’actionnaire, de doter la société d’une autonomie de gestion effective que passive, de mettre au point une politique booster de croissance économique. Tout travail scientifique étant humain ne manque jamais d’imperfection, d’où vos remarques et suggestions nous permettrons d’améliorer la présente étude.

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2018-2019 Licence Science Commerciale ISC LUBUMBASHI


    AUTEUR
    Tambwe Bulongo Martin

    REMERCIEMENT
    La réalisation de ce travail de fin d’étude est l’œuvre de plusieurs personnes, c’est pourquoi, nous voulons à travers ces quelques lignes, exprimer notre reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, de près ou de loin, nous ont été d’une grande importance. C’est dans ce cadre que nous voulons remercier spécialement le professeur Armand KABANGE KITENGE, pour son attention soutenue et sa bonne volonté manifeste dans la direction de ce travail et le chef des travaux IKOMBI MOKOLONGO I. pour son attention soutenue et sa bonne volonté manifeste dans la codirection de ce travail, et malgré leurs occupations. Les mêmes remerciements s’adressent à tous nos collègues de promotion pour leurs soutiens pendant la période de cours et épreuves, soutien sans lequel notre année académique serait hypothéquée. Ne pas dire merci au Professeur Armand KABANGE, Directeur générale de l’Institut Supérieur de Commerce de Lubumbashi et Pascal SEM BIMBI, Secrétaire Général Académique du même Institut serait une aberration. Par la même occasion, nous remercions, toute l’équipe de la section et le corps professoral. Trouvez ici notre expression de gratitude pour tout ce dont nous avons été bénéficiaire. A toute notre famille, nos amis et connaissances, trouvez dans ces lignes l’expression de notre reconnaissance, nous citons ici, KAMWAYNA TWITE Lucien, LULU NONGA Trésor, KANKONONGO Clarisse et Patrick KIBAMBE. A vous tous dont les noms ne sont pas cités nommément ici, trouvez dans ces lignes, nos sentiments de profonde gratitude.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    ANALYSE DES MODES DE FINANCEMENT DANS LA MAXIMISATION DE LA VALEUR DE L'ENTITÉ. Cas de MALTA FORREST (Science Commerciale) Par Nzie Amisi Ma gloire 2017-2018
    1066 Vu(s) 0 Critique(s)
    GESTION DE LA MARQUE A TRAVERS LE SPONSORING SPORTIF Cas de la BRASIMBA (Science Commerciale) Par Mujinga Kalala Miriam 2018-2019
    736 Vu(s) 0 Critique(s)
    CONTROLE DE GESTION ET PERFORMANCE D’UNE ENTREPRISE DE TRANSPORT. CAS DE LA SNCC. (Science Commerciale) Par Tambwe Bulongo Martin 2018-2019
    679 Vu(s) 0 Critique(s)
    Analyse économique de la politique de distribution du produit N’tay de la bralima Lubumbashi (Science Commerciale) Par Ngoie Lunda Marlon 2018-2019
    662 Vu(s) 0 Critique(s)
    STRATÉGIE MARKETING DE DIVERSIFICATION DES FORMATS ET AROMES DES BOISSONS GAZEUSES CAS DE LA BRASIMBA (HAUT-KATANGA) (Science Commerciale) Par Kikubi Mwenge Jessica 2015-2016
    661 Vu(s) 0 Critique(s)