• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    Fréquence de l automédication ménagère chez les enfants de moins de quinze ans à Lubumbashi.

    PROBLEMATIQUE
    L’utilisation d’un produit pharmaceutique ou un médicament avec une recommandation d’un profane et la réutilisation d’une ancienne ordonnance sont fréquentes dans notre entourage. Ces pratiques sont non sans méfaits sur la santé. D’un point de vue communautaire, de nombreuses questions peuvent se poser :  quelle est la fréquence de l’automédication chez l’enfant à Lubumbashi ?  A qui les parents de Lubumbashi demandent-t-ils conseils pour l’achat de médicaments ?  A qui les parents s’adressent-ils en premier lorsque les enfants sont malades ?  Quelle est la vison des parents face à cette pratique d’automédication ?

    HYPOTHESE
    Pour répondre à ces questions, nous allons tout d’abord chercher une définition adéquate de l’automédication. Ensuite, nous nous intéresserons aux différents raisons qui peuvent motiver cette pratique, ainsi qu’aux différentes sources d’information disponibles. Afin d’évaluer l’impact sur la santé de la population, nous allons tenter de déterminer les bénéfices et les risques de cette pratique pour les patients. Enfin, nous survolerons les implications économiques de la vente de médicaments sans ordonnance.

    RESUMER
    Cette étude transversale s’est déroulée d’avril à mai 2018 et elle a porté sur la fréquence de l’automédication ménagère chez les moins de quinze ans à Lubumbashi. Elle a concerné 210 ménages dont la fréquence est de 99%. Les parents qui étaient plus représentés dans l’étude avaient l’âge qui allait de 30 à 34 ans (30, 4%), plus de sexe féminin (88, 4%). Ce sont les femmes au foyer qui sont plus représentés avec 37, 1%, de niveau d’étude secondaire (42, 5%) et ayant plus de trois enfants dans les ménages (74, 4%). Dans cette étude, nous disons que le paracétamol est le produit d’automédication utilisé dans la plupart de cas (71,9%) par la communauté lushoise et que la plainte principale est la fièvre (75,88%). Beaucoup ont fait recours à l’automédication parce que la maladie était bénigne (60, 9%). Les complications sont observées dans 54,11%, plus de la moitié ne vérifient pas la date de péremption et que les ménages qui connaissent les risques ne constituent que 22,11%. La source 37 d’informations est pour la plupart les vendeurs d’officines pharmaceutiques avec une fréquence de 48, 7%.

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2017-2018 Graduat Medecine Unilu Lubumbashi


    AUTEUR
    Kyungu Ngoy Bob

    REMERCIEMENT
    Au terme de notre travail, nous tenons à remercier vivement tous ceux qui ont contribués à notre formation et à l’accomplissement de cette œuvre. - Nos remerciements s’adressent en premier à celui qui est la source de toute vie, de tout savoir et de toutes les sciences, le Dieu vivant créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible, et en Jésus Christ notre sauveur lui qui s’est sacrifié pour que je sois sauvé. Merci seigneur pour le souffle de vie, la force, l’intelligence et le courage que vous m’avez accordé pour accomplir ce travail. - Je tiens à remercier notre directrice, le docteur YABA ANTONIKI, directrice de ce travail. C’est un réel plaisir que vous avez fait en nous confiant ce travail. Votre expérience, l’étendue de votre savoir, votre rigueur scientifique, vos qualités humaines et sociales, et votre amour pour ce travail bien fait font de vous un maitre accompli, respecté et responsable. Vous avez dirigé ce travail avec tant de patience, de disponibilité et d’amour. Recevez mes remerciements - A notre codirecteur le docteur LUMANDE Alex, merci pour vos sacrifices, vos efforts fournis pour ce travail, vos suggestions et critiques ainsi que vos arguments qui ont poussés a trouvé le chemin de la réussite de cet édifice. - A vous mes frères et sœurs : Big PASCAL, ALBERT, PAPY, DEGAULE, ALAIN, ANNIE, FRANCINE, NATHALIE, pour l’amour et l’assistance physique, morale et financière dans l’accomplissement de cette œuvre. Votre assistance est à la base de ma réussite. Recevez en quelques mots mes sincères remerciements très chers frères, votre frère vous aime. - A vous les neveux et nièces, ANGEL, LAURIANE, FABRICE, JOSH, GANELON, EDMOND, ALPHA, CANNEL, DINA, EMMA, recevez ici l’expression d’un oncle qui vous a tant manqué par ses multiples préoccupations de sa faculté. - A vous mes amis et connaissances, TYCHIQUE, FIDELE, BIN MZEE, RAFAEL, PREMICE, ERIC NDALA, HYANCINTHE, DURANCE, MERVEILLE BILONDA, HENRY BEYA, JEMIMA SIFA, ILDEBERT, INGRID recevez l’expression de ma reconnaissance envers toutes vos assistances et conseils, que le très haut vous bénissent - A mes collègues, compagnons de lutte, SUL, JUNIOR, BIENVENU, SAUDA, MAURICETTE, DANE, GRACIA, REMUS, BAKAME, JOSIAS, FABRICE, ELIE et tant d’autres, merci pour vos conseils. - Enfin à tout le monde, merci pour vos conseils et encouragements.


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    Faible poids de naissance : fréquence et causes des décès à l'HGR SENDWE/Lubumbashi,2014-2018 (Medecine) Par Liandja Longomeya Irénée 2018-2019
    377 Vu(s) 1 Critique(s)
    PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE DE L’INSUFFISANCE RENALE CHEZ LES HYPERTENDUS SUIVIS EN HOSPITALISATION Cas de cliniques universitaires de Lubumbashi 2015-2018 (Medecine) Par Mukonkole Yalumami Théophile 2018-2019
    288 Vu(s) 0 Critique(s)
    INFECTIONS URINAIRES CHEZ LES ENFANTS A LUBUMBASHI : Profil bactériologique et antibiogrammique. (Medecine) Par Mbulu Kinda Christian 2018-2019
    240 Vu(s) 0 Critique(s)
    Prévalence des hépatites virales chroniques chez les patients avec signes cliniques de la cirrhose hépatique à Lubumbashi (Medecine) Par N'kawa Kabila Kay 2018-2019
    240 Vu(s) 0 Critique(s)
    MORBIDITE MATERNELLE DANS LES SUITES DE COUCHES Cas de l'Hôpital Provincial du Nord-Kivu RDC (Medecine) Par Marc Mulamba Docteur 2014-2015
    228 Vu(s) 0 Critique(s)