• Retour
  • A PROPOS DU TRAVAIL

    SUJET
    L’IMPACT DE LA DEPRECIATION MONETAIRE SUR LE POUVOIR D’ACHAT DES MENAGES EN RDC : Cas du Franc Congolais au Dollar Américain de 2010 à 201 7

    PROBLEMATIQUE
    Est-ce que la dépréciation monétaire a un impact sur le pouvoir d’achat ?

    HYPOTHESE
    L'hypothèse de Notre travail Portée sur la question d’analyse, se situe dans l’idée selon laquelle: La dépréciation du franc congolais aurait une conséquence négative sur le pouvoir d’achat des ménages en RDC, y compris un amoindrissement du niveau des consommations des ménages dans notre intervalle de temps d’analyse

    RESUMER
    Le présent travail de recherche s'était fixé comme objectif principal l’impact de la depreciation monetaire sur le pouvoir d achat des menages en RDC : Cas du franc congolais face au dollars americain de 201 0 a 201 7. Ce thème a été intéressant du fait de la place qu’occupe ladite politique dans la gestion de toute économie moderne et a été motivé par le souci d’éclairer la compréhension du cours de change et ses implications économiques et de faire la découverte des effets de l’évolution du taux de change sur le budget des ménages; Il est vraie que l’inflation possède des effets néfastes et bénéfiques et en ce qui concerne les effets néfastes, elle trouble les activités économiques, Toutefois, certaines théories de l’inflation ne s’appliquent pas exactement dans le cas de tous les pays. Dans le pays en voie de développement tel que la RDC, l’inflation présente des effets néfaste sur la rentabilité des menages par conséquent la croissance économique sera influencée de manière négative , et conduit à un ralentissement de la croissance économique, Il est important d’examiner l’influence du taux de change, du taux d’inflation et de l IPC car ils apportent un plus dans la croissance économique. Etant donné que l’inflation en RDC est généralement causée par une hausse du niveau général des prix, qui s’appuie sur la dépréciation de la monnaie locale, car lorsque la monnaie perd de la valeur, le calcul économique devient difficile. Pour y arriver nous avons fait usage de la méthode déductive et inductive et des tests économétriques qui nous ont aidés à aboutir au résultat final de l’étude et nous nous sommes servis de l’analyse documentaire pour collecter les données. Au début de ce travail, nous nous sommes proposé d'appréhender l'évolution du taux de change et l'impact de cette fluctuation. Le problème lié à la montée du taux de change entre le franc congolais (FC) et le dollar ($UD) a été examiné grâce à l'hypothèse que nous nous sommes fixée : le taux de change est une vase communiquant entre différentes monnaies ; et la fluctuation non contrôlée a des conséquences multiples sur la vie socio-économique. Sur ce notre travail a été scindé en trois chapitres: Dans notre premier chapitre, nous avons parcouru diffèrent nation liée à la monnaie, et ses variables à la monnaie,et donc nous nous somme plonger à la politique monétaire; il est toujours impérieux de préserver le pouvoir d’achat de la population,qui alimente et conduit l’économie au développement. Dans le deuxième chapitre, il a été question d’adopter une attitude rétrospective sur les principaux indicateurs de l’activité économique de la R.D.C entre autre, le taux de change, le taux d’inflation,ainsi que l indice des prix a la consommation, comptant pour l’horizon temporel de notre étude à savoir de 201 0 à 201 7. Ensuite pour finir , Le troisième chapitre s'est focalisé sur l'évolution des prix affectant l'activité économique locale, dépréciée, au profit des devises, appréciées, par le fait même du changement du taux de change ainsi que sur l evolution du pouvoir d achat ,tout en projectant l avenir ; Il nous est conscient de dire que nous n’avons pas cependant la prétention d’avoir épuisé tous les aspects liés à cette étude, néanmoins nous avons la nette conviction d’avoir développé l’essentiel. Ainsi, nous sollicitons l’indulgence de nos lecteurs pour les éventuelles imperfections que cette œuvre humaine pourrait contenir et ce, en dépits de toute notre attention.

    AMELIORATION
    Rien à signaler

    AUTRES DETAILS
    2017-2018 Bachelier Economie UNIVERSITE CATHOLIQUE DU Kinshasa


    AUTEUR
    Epopi Mbandi Martial

    REMERCIEMENT
    Au terme de ce travail couronnant le Premier Cycle de mes études en Economie et Développement, je remercie notre Dieu, pour tous ses bienfaits dans ma vie, pour tout le courage et la volonté dont il m’a dotés durant tous ce parcours. Bien que ce Travail de Fin de Cycle soit le reflet d’un travail personnel, Beaucoup d’autres personnes ont contribue indirectement ou directement à sa réalisation et à son raffinement, soit par leurs remarques, soit par leur soutien spirituel, moral, matériel ou financier, ou encore par leur motivation à mon endroit. Je tiens à ce que toutes ces personnes trouvent dans ce présent travail ma sincère reconnaissance.  Au niveau de l’Université : d’une part, aux membres du comité de gestion de l’Université Catholique du Congo, aux différentes autorités à la Faculté d’Economie et Développement, et d’autre part, à mon Directeur de Mémoire, le Professeur Claude SUMATA ainsi qu’à mon encadreur Nick MULUMBA.  Au niveau de la famille : à mon père, EPOPI MBANDI Mathurin et à ma mère, LITONGU EFULAKA Marie-Thérèse, qui ont toujours porté une attention particulière a l’évolution de mon Travail de Fin de Cycle, à ma jeune sœur EPOPI MFUTU Bénédicte,a mon oncle paternel MBOSEI LOBOTA Albert , a papa Alfred EPOPI LOBENDE pour ses conseils et ses encouragements ,a ma tante BUMBA BRIGITE(de loin ou de pres nous a soutenu malgre tous ) ainsi qu’à la grande famille elargie dont je ne saurais citez le nom. Je vous remercie pour votre présence et votre soutien à mon égard.  Au niveau de mes proches : à Divine MASIKA , une amie très chère et très spéciale, qui m’a beaucoup assisté dans l’élaboration de mon travail ; à monsieur Fulgence MBAKA , mon plus grand conseiller ; à Jonathan TSHIABENDA pour son attention apporté à mon travail et pour tous les échanges bénéfiques que nous avons pu avoir, à tous mes combattant de lutte dont je cite Bénédicte MAKUTA, Keren LUYINDULADIO, Gabriel ZULU, Elisabeth NTEDIKA, et Raphael MAGALA, ainsi qu’à mes amis de cœurs dont je cite Nathan MPADI ,Benjamin LIFENYA,Tania KIBOKO,Rony IBANGO , Augustin MABEDI , Desmond MUHETA ,Ruth NZAZI et Clemence KEMBOLA pour toutes les prières soutenues et consenties ainsi que pour tous les conseils et encouragements à mon égard et à tous les ami(e)s avec qui je passe la majeure partie de mon temps,tant dans le quartier qu’à l’Université. Que tous ceux dont les noms n’ont pu être cités trouvent dans le présent travail, l’expression de ma sincère gratitude.  Au niveau de mes collaborateurs sportifs et professionelle : à l intention du F.C royal baudoim sport , merci d avoir accepter ma demission au poste de secretaire sportif pour me soulager du cote scientifique ;au comite du F.C VEBENA ,qui mont permis d exercer mon metier en qualite d entrainneur adjoint a temps partiel ; au personnel et agent de la SEP CONGO ;Ainsi qu a la grande famille NOUVEAU DEPART ASBL ;


    TOP 5 DANS LE DOMAINE


    L’IMPACT DE LA DEPRECIATION MONETAIRE SUR LE POUVOIR D’ACHAT DES MENAGES EN RDC : Cas du Franc Congolais au Dollar Américain de 2010 à 201 7 (Economie) Par Epopi Mbandi Martial 2017-2018
    657 Vu(s) 0 Critique(s)
    Politique monétaire et économie réelle en République democratique du Congo (Economie) Par Omari Muterezi Fiston 2016-2017
    619 Vu(s) 0 Critique(s)
    La contribution des recettes douanières sur le développement socioéconomique de la RDC. Cas de la DGDA Katanga. (Economie) Par Kibala Iwebe Glodi 2016-2017
    451 Vu(s) 0 Critique(s)
    LA MICRO FINANCE ET LA REDUCTION DE LA PAUVRETE DANS LA VILLE DE LUBUMBASHI « Cas du credit de groupe village Banking de FINCA » (Economie) Par Giterembi Gbenime Augustin 2017-2018
    415 Vu(s) 0 Critique(s)
    Impact de Mobile Banking dans Les Institutions de Microfinance : Cas de Finca Mobile. (Economie) Par Ikaso Baraka Alfred 2018-2019
    365 Vu(s) 0 Critique(s)