Ce contenu est entièrement gratuit

CONNAISSANCE SUR LES FACTEURS A LA BASE DES ACCIDENTS DE LA VOIE PUBLIQUE AU PRES DES CONDUCTEURS DE MOTO DE LA VILLE DE BUKAVU

Par KISONGO AMISI Nathanaël

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Medecine
CatégorieTFC
Date de publication26 May 2022
Nombre de vues95
Autres DétailsTravail de fin de cycle présenté en vue de l’obtention du diplôme de graduat en sciences biomédicales
Par : KISONGO AMISI Nathanaël
Directeur : Prof Dr. ALUMETI MUNYALI Désiré
Encadreur : Ass. Dr KIBUKILA FABRICE Adrien
ANNEE ACADEMIQUE 2020 -2021

RESUME
Introduction : les accidents de la voie publique constituent un sérieux problème de sécurité sanitaire, leurs conséquences, parfois fatales, doivent pousser à une amélioration des conditions pour garantir la sécurité des usagers de la route. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence les différents facteurs à la base des accidents de la voie publique auprès des conducteurs de moto de la ville de Bukavu.
Méthodologie : il s’agit d’une étude prospective portant sur 160 usagers de la route (motards, agents de l’ordre et passagers), durant une période allant de juillet à septembre 2021. Le logiciel Excel a permis le traitement et l’analyse des données.
Résultats : 62,5% des enquêtés étaient des motards, les enquêtés dont l’âge varie entre 20 et 30 ans étaient les plus représentés (35%), un bon nombre de motards n’avait pas de permis de conduire, soit 45 motards sur le 100 enquêtés, la quasi-totalité des motards ont une ancienneté de plus de 5 ans de service (94%), la majorité des enquêtés estiment que les AVP sont causés dans plus de 70% par les chauffeurs et infirment qu’un accident n’est du tout une question de malchance. L’excès de vitesse et la consommation d’alcool (ivresse au volant) sont les 2 principaux comportements augmentant les risques des AVP (50% et 31,3% respectivement), l’amélioration de l’état des routes demeure le comportement le plus susceptible de réduire les AVP (47,5%).
Conclusion : Les accidents de la voie publique demeurent un véritable problème de santé publique, surtout dans un pays, comme le nôtre, aux infrastructures trop limitées sur tous les plans, une règlementation bien assidue de conduite des moto taxi et des véhicules, avec le concours de toutes les souches sociales, permettrait, tant soit peu, de réduire la recrudescence des AVP et leurs conséquences sur la population
Mots-clés : Accidents, Bukavu, Facteurs, Motards

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine