Ce contenu est entièrement accessible après abonnement à la bibliothèque

la stratégie de ciblage dans une entreprise brassicole. Cas de la Bralima. De 2016 à 2018.

Par Omari Zamuda

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Marketing & Commercial
CatégorieMémoire
Date de publication24 Dec 2021
Nombre de vues191
Autres Détails

Au terme de notre travail, intitulé « la stratégie de ciblage dans une entreprise brassicole. Cas de la Bralima. De 2016 à 2018.

Le phénomène observé dans cette étude est la diminution des consommateurs de produit Bralima c’est-à-dire les managers chargé d’élaborer le plan marketing ne sont pas en mesure de concevoir une stratégie de ciblage efficace reposant dans la meilleure condition la satisfaction du besoin des consommateurs et la rentabilité pour l’entreprise.

La question de recherche, nous avions cherché à savoir, quels sont les facteurs qui expliquent la faiblesse de la stratégie de ciblage Bralima?

Et cette question nous a conduits à établir l’hypothèse suivante : les facteurs majeurs qui expliqueraient la faiblesse de stratégie de ciblage seraient d’ordre contextuel et contingent c’est-à-dire ces facteurs seraient endogènes et exogènes il s’agit de la conjoncture économique qui n’est pas bonne, suivi du faible revenu du consommateur, la rentabilité insuffisante, la présence des invendus, le frein de la part du consommateur et la décision politique qui est juxtaposée à la décision de gestion des entreprises industrielles

Pour vérifier cette hypothèse, nous avons utilisé des méthodes et les techniques ci-après : méthode qualitative, méthode critique, méthode systématique et technique d’entretien, technique d’observation directe et la technique documentaire. Et grâce à toutes ces méthodes et techniques nous étions en mesuré de nous entretenir avec le personnel de la Bralima par un questionnaire et de réunir les documents nécessaires à notre recherche.

Les résultats de cette étude montrent que le problème central qui a créé la faiblesse de stratégies de ciblage a la Bralima la conjoncture économique qui n’est pas bonne, suivi du faible revenu du consommateur, la rentabilité insuffisante, la présence des invendus, le frein de la part du consommateur et la décision politique qui est juxtaposée à la décision de gestion des entreprises industrielles.

Cette étude contient quelques limites dont voici : Sur le plan empirique, cette étude peut s’étendre dans des entreprises qui évoluent dans le secteur industriel en République Démocratique du Congo en générale et de la province du Haut-Katanga, particulièrement à Lubumbashi.

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine