Ce contenu est entièrement gratuit

LE DROIT CONSTITUTIONNEL FACE A L’ALTERNANCE DU POUVOIR POLITIQUE

Par Grace KASHAMA MATOLU

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Droit
CatégorieArticle
Date de publication30 Aug 2021
Nombre de vues58
Autres DétailsGrace KASHAMA MATOLU, étudiant en droit à l’université catholique du
Congo et aspirant au constitutionnalisme.

les pays africains en général, et la R.D.C en particulier, semblent bafouer les
principes moteurs de gouverner. On se retrouve devant une situation dans laquelle une majorité
croupit de faim et une minorité au pouvoir énormément riche. Cette situation d’extrême à
l’extrême ne favorise le développement. Le degré des richesses de la majorité au pouvoir les
rend avare. De ce fait, ils subordonnent les intérêts publics à ceux personnels voire partisans.
L’alternance est vue avec dédain car susceptible de les appauvrir. Dès lors, une impossible
alternance démocratique caractérise ces systèmes africains au sein desquels la fraude
électorale, la personnalisation du pouvoir et la perversion socio-économique sont monnaie
courante. Face à cela, la révolution, le coup d’Etat voire le putsch deviennent de moyens
efficaces pour y remédier

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine