Ce contenu est entièrement gratuit

LE TRIBALISME ET LA COHABITATION PACIFIQUE DANS LE TERRITOIRE DE NYIRAGONGO CAS DE TURUNGA et BUHENE du 2014 à 2021

Par BONJOBWAMUNGU NKALIRWA

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Droit
CatégorieTFC
Date de publication05 Jan 2022
Nombre de vues179
Autres DétailsTravail de fin cycle présenté en vue de l’obtention du Diplôme de graduat en sciences politiques et administratives.
Par: BONJOBWAMUNGU NKALIRWA Pascal AS
Directeur : CT KIMBERE KITHAKA Encadreur: Ass. Prudence SHIMIRAY

CONCLUSION
Au terme de notre étude portant sur l’analyse sur Le tribalisme et la cohabitation pacifique dans le Territoire de Nyiragongo : cas de Turunga et Buhene l’objectif primordial était d’analyser les obstacles qui font que le tribalisme s’améliore, et choisir la politique à adopter afin de lutte contre le tribalisme dans notre environnement.
De l’avis de la majorité de la population, Turunga et Buhene sont aujourd’hui dans un état du tribalisme un peu plus avancé.
Pour cela, nous nous sommes posé les questions suivantes :
A. Quelles sont les stratégies mises en place pour lutte contre cette crise qui
est le tribalisme ?
B. Qu’est-ce qui a pu justifier le recours à la violence physique entre les communautés habitant les agglomérations de Buhene-Turunga ?
Tout au long de notre étude, nous nous sommes efforcés à répondre à toutes ces questions. Notre hypothèse étant vérifiée, nous avons donnés une réponse provisoire que le Territoire de Nyiragongo en général et Turunga-Buhene en particulier sont confrontés à de nombreux problèmes du Tribalisme.
Que voici :
1. Renforcement de la sensibilisation sur la lutte contre le tribalisme par les
assistants et cadres sociaux, sur la conscientisation ou l’assistance des autorités socio-politiques pour accompagner ces assistants et cadres dans leur mission de sensibilisation pour cette lutte, en montrant à la population concernée les conséquences du tribalisme (viols, tueries, perte de vies humaines et matérielles, prolifération des troubles sociaux dans cette partie du Territoire,...)
2. Ce qu’a pu justifient le recours à la violence dans les agglomérations de Turunga-Buhene peuvent être l’ignorance des citoyens de cette entité, vouloir défendre la terre des ancêtres en croyant ils ont été envahi par d’autres tribus, le sentiment de vouloir défendre sa partie vue la supériorité d’une ethnie à l’autre, l’intolérance, la manipulation faite par des hommes politique,...
A nos jours, le Territoire de Nyiragongo a connu une expansion et une
extraordinaire explosion démographique. En conséquence, le tribalisme se fait sentir du fait que toutes les nouvelles générations veulent toujours défendre leur tribu dans la place publique, dans leurs sociétés,...
La solution à cette situation exige des assistances.
D’autre part, les autorités locales et les chefs coutumiers sont aussi à la base de cet état du Tribalisme à cause de leur ingérence et leur manque de Responsabilité et d’autorité sur certaines tribus de la place.
Hormis l’introduction et la conclusion, notre travail à porte sur deux grands chapitres dont: Les généralités sur le tribalisme et l’Etude du milieu qui était le premier chapitre et le second porte sur la présentation, analyse et interprétation des données et rapport ethnique dans les villages turunga-buhene.
Comme suggestion, nous suggérons : Pour lutter contre le tribalisme dans le Territoire de Nyiragongo certains mécanismes ont étés proposés et peuvent être dans la suite mis en application par les autorités locale ou Provinciale.
Par cet effet, il est question de sensibilisé les habitants de ce milieu et de les montrer les conséquences du tribalisme ;
 Il serait de mieux, d’avoir les sensibilisateurs et Assistants Sociaux au rythme de la population et des apprenants, surtout en se basant à la nouvelle génération qui sont les jeunes ;
 Le gouvernement doit prendre en charge ses encadreurs qui se sont donnés corps et âme pour apprendre cette communauté à vivre dans la société en luttant contre le tribalisme ;
 Les apprenant serons appeler à une politesse, respect, courtoisie et soif d’apprendre Car ce pour leur Propre intérêt ;
 La politique n’est devrais plus manipulée la jeunesse en vue de lutte pour ce grand défi qu’ils ont dans leur entité, les politiques doivent ce contempler de poste qu’ils ont et acceptés ont leurs changer pour éviter des telles situations on a vécu récemment;
 On doit finalement accepter de ce qu’on a naquit, car la tribu est un phénomène naturel, donc de nous-même on doit prendre conscience et respect d’autres tribus en évitant Le tribalisme comme négociation d’autrui, surtout dans le cadre de l’amour Que moi-même j’en ai été victime;
 Nous proposons une technique au gouvernement provincial pour l’assistance des jeunes dans ce milieu ;
 Etc...

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine