Ce contenu est entièrement gratuit

UNE VIE CRUELLE DANS L’OMBRE DE LA MORT A L’EST DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Par Me. PATIENT KANDA • Bibliothèque : Bibliothèque PubliquePoème • Poème • 2024-02-10 • 92 vue(s)

Vacataires sans étourderie ni sympathie, Intoxiqués et influencés parfois pour les intérêts intimes, Emigrent illicitement, atrocement, Cruellement nos localités de l’Est, Un clic des violeurs, tueurs, des assassins.

Vous pillez nos richesses, Régisseurs avilissants et monstrueux, La vie des congolais dans l’ombre de la violence, Emergeant dans l’angoisse, un fléau indissociable à l‘Est, La perte de vies humaines devient un mode vital à l‘Est.

Chères autorités, unissez-vous pour l‘Est, Car ensemble nous serons forts, Dans un pays riche, plusieurs en souffrent, irrationnellement, A chaque effort suffit un traitement, vaillamment, Nul étranger ne viendra sauver le Congo plus que nous, inexorablement.

Surmontons nos mépris colonialistes, indubitablement, L’Est a une histoire, le Congo aussi En a une, sauvons les vies, Ourlons ! l’ataraxie de nos richesses, Mystifier ce beau pays est péril pour tous, Brisons les entraves vers le prédominant.

Résider dans l’opprobre est un souvenir mémorable, Evincer la guerre de l’est nous profitera tous, Dans une vie cruelle la violence régente,La vie devient pénible et plusieurs âmes sont dépaysées, En mourant certains restent orphelins et la misère régente, Aucun espoir car le viol règne, plusieurs âmes sont blessées.

Mon pays est bon mais l‘Est est en pleur, Oppressé par les rebelles depuis plusieurs décennies sous plusieurs ampleurs, Reléguer l’ennemi du Congo c’est devenu ardu, Massacrer les Congolais devient un canal crucial pour piller commodément.

A la cime de la guerre à l‘Est, le sang crie, A la cime de la guerre à l‘Est, le sang des congolais crie de rétorsion, Une représailles sans Car qui sème le vent relâche est vraisemblable, récolte la tempête, c’est bien cohérent. L’orphelin qui reste aujourd’hui à un avenir , l’issue sera tragique.

S’unir pour bâtir est un mauvais souvenir, Tuer, violer et piller pour régner, Un jour, Dans une guerre étuve, le Congo sera sauvé, En marche vers la queue, l’est sera sauvé.

La vie méprisante du Congo sera certainement sauvée, A l’expiration de toute bévue, une vie sera sauvée, Revenir à la source de cette guerre serait une évidence, Détruire, soustraire, violer… sont à proscrire, Courir à la just esse conduira à la victoire.


Autres Détails


Créer un compte ou Connectez-vous   pour obtenir le contenu

Partager

Commentaires (0)

Créer un compte ou Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus relatifs