Ce contenu est entièrement gratuit

EMERGENCE DU SECTEUR INFORMEL ET SON INCIDENCE SUR LES REVENUS DES MENAGES DE LA VILLE D’UVIRA

Par Bukuru Kimbehwa David

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Economie
CatégorieTFC
Date de publication23 Jun 2022
Nombre de vues202
Autres DétailsTravail présenté en vue de l'obtention du diplôme de graduat en sciences économiques et gestion à l'université Notre Dame de Tanganyika/Uvira

Nous voici à la fin de notre travail portant sur l’émergence du secteur informel et son
incidence sur les revenus des ménages de la ville d’Uvira. L’objectif général du présent travail
s’est focalisé à examiner et montrer la contribution du secteur informel dans les revenus des ménages Uvirois. Deux questions ont fait l’objet de notre étude, la première cherchait à savoir
l’incidence du secteur informel sur les revenus des ménages uvirois et la deuxième cherchait à
connaitre si les revenus tirés du secteur informel permettent-ils aux ménages de répondre à
leurs besoins socio-économiques et de réaliser une épargne. Eu égard à la problématique nous
sommes partis des hypothèses selon lesquelles l'émergence du secteur informel aurait une
incidence positive sur le revenu des ménages étant donné qu’il aiderait à augmenter le revenu
des ménages et couvrir certains besoins. Pour la deuxième question l’hypothèse est que, ce
revenu permettrait aux ménages de répondre à leurs besoins socio-économiques et n’aiderait
pas à réaliser une épargne.

Pour atteindre les objectifs et porter vérification à nos hypothèses, nous avons utilisé la
méthode descriptive, celle-ci nous a permis de décrire la ville d’Uvira. Pour renforcer cette
méthode, différentes techniques nous a été nécessaires dont la documentation qui nous a
permis de combiner les documents nécessaires orientés dans le contexte de l’objet de notre
étude en vue d’une réalisation souhaitable, l’interview qui nous a mis en contact direct avec
nos enquêtés dans les échangés verbaux portant sur notre sujet déterminé en avance ; la dite
technique nous a aussi orienté à récolter les données articulées autour de notre sujet par voie
orale avec nos enquêtés, en fin l’analyse statistique qui nous a permis d’interpréter les
résultats de nos données.

Après l’analyse des données récoltées auprès des enquêtés, nous sommes aboutis aux
résultats tels que :
Sur un nombre total de 100 personnes faisant objet de nos investigations, 55% sont des
femmes et 45% des hommes.
Sur un nombre total de 100 ménages, 43% des ménages ont dit n’est pas être satisfait
par le capital de démarrage de leurs activités, 57% des ménages ont été satisfait par
leurs capitaux de démarrage.
Les revenus journaliers répondent à la satisfaction des ménages dans leurs différents
besoins dont à 48% dans l’alimentation, à 37% dans la scolarisation, à 10% dans les
besoins d’achat des vêtements, à 5% pour les projets d’investissements.

Ces résultat nous ont facilité à confirmer notre première hypothèse de recherche et de
conclure que le secteur informel a une incidence positive sur les revenus des ménages étant
donné qu’il aide à augmenter le revenu des ménages et couvrir certains besoins (tableau
n°15).

S’agissant de la deuxième hypothèse nous pouvons confirmer que ces revenus
permettent aux ménages de répondre à leurs besoins socio-économiques, mais n’aident pas
ces derniers à réaliser une épargne. Ceci se justifie dans le tableau n°16 qui démontre que
79% de ménages ne parviennent pas à épargner et 21% parviennent à épargner.

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine