Ce contenu est entièrement accessible après abonnement à la bibliothèque

la pénétration de diplômés universitaires dans les entreprises (cas de licenciés de l’UNILU).

Par Bob ndala

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Economie
CatégorieTFC
Date de publication18 May 2022
Nombre de vues26
Autres Détails

Nous sommes arrivés au terme de notre étude qui a porté sur la pénétration de diplômés universitaires dans les entreprises (cas de licenciés de l’UNILU).
Tout est parti d’un phénomène observe que c’est depuis un certain que le nombre des licenciés de l’UNILU au chômage ne fait que s’accroitre.
Dans cette étude on se basé sur plusieurs théories question de soutenir nos arguments et on a avancé certaines hypothèses, en voulant à les valider ou invalider nous avons pris la méthode inductive puis la technique d’interview, la technique du questionnaire et celle documentaire ; et en passant par la méthode d’analyse descriptive et statistique pour traiter les données.
Eu égard au résultat ,nous soutenons nos hypothèses retenues pour notre étude en suggérant aux licenciés de ne pas attendre qu’ils trouvent un emploi mais d’entreprendre une activité qui sera source de revenu et aussi de bien s’organiser pour avoir un comité qui peut faire pression a l’Etat afin de trouver quelques pistes des solutions ;et aussi à l’Etat s’il peut constituer une commission qui passera au recensement des licenciés chômeurs et créer une loi portant interdiction d’exigence d’expérience professionnelle dans les entreprises qui recrutent les employés.
En effet, ce présent travail contient des limites qui se situent aux niveaux méthodologiques et empiriques. En ce qui concerne la méthodologie, ce travail présente des limites dans la mesure où nous avons utilisé la méthode inductive étalée par l’analyse descriptive et statistique qui est une méthode d’approche quantitative, alors que d’autres chercheurs peuvent toutefois effectuer leurs études par l’approche qualitative. Du point de vu empirique nous nous sommes basés sur une étude quantitative des licenciés de l’UNILU alors que d’autres chercheurs peuvent l’enrichir avec les licenciés de toutes institutions universitaires tant publiques que privées.
Ce présent travail étant une œuvre humaine, il est fait des imperfections qui nécessitent l’indulgence du lecteur. Vu que nous nous sommes impliqués pleinement en intégralement dans ce travail, toutes les remarques, critiques et suggestions seront les bienvenus.

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine