Ce contenu est entièrement gratuit

« Redéfinition du Design minier de la mine à ciel ouvert de TSHIFUFIA CENTRAL PIT du projet 1050 « Cas du Stage 4B ».

Par WAFINYA MANDE Dain

Connectez-vous   pour obtenir le contenu
Bibliothèque Bibliothèque Publique
Domaine Mines
CatégorieMémoire
Date de publication01 Jul 2022
Nombre de vues82
Autres Détails--

Ce travail traite de la redéfinition du design minier du Pit Central de gisement de
Kinsevere (Stage 4B). Cette étude comprend l’estimation des réserves géologiques, la
détermination des nouveaux paramètres d’exploitation, la planification minière du projet 1050
et réévaluation de la rentabilité économique du projet.
En premier lieu, la modélisation géologique se basant sur le bloc model a donné une
image sur la géométrie du gisement. L'analyse statistique à l’aide du logiciel Gemcom
Surpac™ 6.5.1 a montré que la distribution de la teneur en cuivre du polygone de Kinsevere
se rapproche d’une loi logarihmique normale. La forme de distribution des teneurs est
leptokurtique.
Après estimation par krigeage ordinaire à l’aide du logiciel Gemcom Surpac™, les
réserves géologiques ont été estimées à 90541574 TS, avec une teneur moyenne de 4,673 %
Ascu.
En deuxième lieu nous avons déterminé les nouveaux paramètres garantissant
l’exploitation optimale du Stage 4B puis son design. Compte tenu de réserves minières
inventoriées dans le projet 1050 et des capacités des usines de traitement, les travaux
d’exploitation ont été planifiés sur une durée de 8 ans, soit 92 mois.
Connaissant la durée de vie du projet, la production minière a été fixée à 3 240 000
m 3 /an. Pour le respect du programme planifié, nous avons déterminé le parc prévisionnel
d’engins nécessaires. En troisième lieu, l’analyse de rentabilité pour un coût d’investissement
de USD, avec un taux d’intérêt annuel de 15% sur une échéance de 8 ans a montré que le
projet est économiquement rentable avec une VAN de 596 285 983 $US, un indice de
profitabilité (Ip) d’un TRI de 130,14 %.
L’analyse de sensibilité de la VAN réalisée en faisant varier les valeurs des
paramètres (tels que le taux d’intérêt et le cours du cuivre) a montré qu’au-delà du taux
d’intérêt de 130,89 %, la VAN devient négative et l’indice de profitabilité inférieur à l’unité,
en ce moment-là le projet n’est plus rentable.

Commentaires (0)

Connectez-vous   pour commenter

Aucun commentaire pour l'instant

Contenus du même domaine